mercredi, août 21

Les tapas, d’où viennent-ils ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Les tapas occupent une place importante dans la vie des espagnols. Dans toute la péninsule ibérique, les cafés, les bars ou les pubs proposent de délicieuses petites assiettes garnies de fruits de mer frais, d’olives aromatisées ou de chorizo épicé et mille autres spécialités à savourer avec un verre de fino, de tinto ou simplement une bière.

Le mot tapas vient du verbe « tapar » qui signifie couvrir. A l’origine, dans les bars, le verre de xérès (fino) était en effet servi recouvert d’une tranche de pain ou de jambon pour les protéger des mouches. Ainsi, cette couverture était mangée en même temps que le vin était bu. En fait, les cafetiers de misaient sur ces amuse-gueules pour stimuler la soif et inciter ainsi la clientèle à consommer davantage.

Reposant sur l’utilisation de produits de grande qualité, préparés en toute simplicité, la cuisine espagnole marie les fruits de mer frais, les tomates et les poivrons séchés au soleil mais aussi les plats régionaux à base de viande et de poisson, souvent parfumés au safran, au paprika et à l’huile d’olive.

Les tapas, ou assiettes à partager dans certains établissements, accompagnent à merveille l’apéritif, composent de succulents hors-d’œuvre et peuvent même s’assembler pour former un repas complet. Les tapas constituent d’excellents buffets. Elles se consomment froides ou à température ambiante.

Share.

Comments are closed.