mercredi, février 20

Pourquoi assurer sa maison ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Une assurance pour son habitation n’est pas obligatoire, mais est vivement conseillée. Lors d’un dégât des eaux, d’une tempête ou encore d’un bris de glace, votre assurance pourra vous indemniser.

Beaucoup parlent toujours d’assurance « incendie ». Le terme « assurance habitation » est toutefois plus juste. En effet, la couverture standard va bien au-delà des dommages provoqués par un incendie, une explosion ou la foudre. Certaines de ces garanties doivent légalement être incluses, par exemple la tempête et la grêle, ainsi que les catastrophes naturelles. Tous les assureurs proposent par ailleurs d’autres garanties devenues classiques, comme les dégâts des eaux et le bris de glace.

Tout locataire doit également savoir qu’il a intérêt à conclure pareille police.

Lassurance habitation peut indemniser beaucoup de sinistres. Peut-être même plus que vous ne le pensez.

Tempête et grêle

Si cette garantie est toujours incluse, sachez néanmoins que le vent doit généralement avoir atteint une vitesse minimum de 80km/heure ou que des dégâts aient aussi été causés dans les environs. Les dommages dus à la pression de la neige ne sont parfois pas indemnisés si vous êtes censé être intervenu pour dégager la neige.

Catastrophes naturelles

Depuis mars 2006, les assurances habitation doivent aussi couvrir les catastrophes naturelles comme les inondations, les tremblements de terre d’origine naturelle, les glissements de terrain et les débordements des égouts publics.

Dégâts des eaux

L »assurance habitation couvre les dommages provoqués par la rupture de conduites d’eau, une fuite, une infiltration d’eau par le toit ou encore des installations sanitaires ou des appareils ménagers électriques inondés. Les dommages aux appareils à l’origine des dégâts des eaux ne sont par contre souvent pas couverts.

Bris de glace

Les vitres ordinaires sont toujours couvertes, même si elles sont intégrées dans des meubles. Les vitres en plexiglas, écrans LCD, LED ou plasma, les panneaux solaires, les vitraux, etc. ne sont eux pas toujours assurés, ou la couverture est limitée à un certain montant.

Électricité

Les appareils électriques qui ne peuvent plus être réparés suite à un problème électrique (court-circuit, surtension, etc.) sont assurés. Généralement, le dommage est couvert à hauteur de la valeur à neuf d’un appareil comparable.

Heurt

Les dommages à votre habitation provoqués par une collision avec un véhicule sont indemnisés par votre assureur habitation. C’est aussi souvent le cas pour les dommages provoqués par la chute d’un arbre, sans qu’il y ait eu tempête.

Vol

Le vol de mobilier n’est couvert qu’à condition de payer un supplément de prime. Les dommages qui découlent d’un vol sont aussi le plus souvent assurés (par ex. dommages occasionnés aux meubles). Les dommages à une habitation louée suite à un vol forment un cas à part : bien que ces frais soient en principe à charge du bailleur, en pratique, il est plus simple pour le locataire que sa propre assurance l’indemnise elle-même, ce que prévoient certaines polices. Sachez que si vous avez une alarme électronique, bon nombre d’assureurs vous octroient une réduction sur la prime.

Vol avec violence hors du domicile

Souvent, une menace avec violences physiques suffit, sans qu’il y ait de blessures.

Cette liste n’est pas exhaustive, tout dépend du contrat que vous avez souscrit pour votre assurance habitation. Prenez donc le temps d’en discuter avec votre assureur.

Share.

Comments are closed.